Chronique d’un voyage au sommet. J1 suite

Buenos Aires. En attente du vol pour Mendoza. Beaucoup d’alpinistes. Des vêtements techniques colorés. Certains arborent même « 7 summits » en grosses lettres. Le graal à faire rentrer dans l’espace d’une vie.

Leur présence me donne un sentiment d’appartenance et enlève aussi à la situation que je vais vivre un peu de son exceptionnalité. Les français vulgaires ont maintenant fait leur entrée dans le hall d’attente, ils parlent fort et j’enlève mes lunettes comme si ne plus les voir me permettait de moins les entendre.

Il fait très chaud et la fatigue rajoute à ma sensation de torpeur. En face de moi est assise une nonne bouddhiste. Je me dis que c’est un bon signe d’avoir la présence littérale du dharma sous les yeux. Elle aussi parle fort en espagnol à un jeune hipster assis à quelques mètres. Le couple est improbable, j’essaie de m’intéresser à la conversation mais je n’en saisis que la surface.

Alors j’écris parce que c’est dans les mots que je vois la beauté de ces situations ordinaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s