à petit pas

L’année 2019 a commencé et avec elle viennent aspirations et projets. Mon regard est tourné vers l’Aconcagua, j’y serai dans un an, certainement dans un froid et des conditions testant mes limites physiques et mentales. L’ascension de ce plus haut sommet hors d’Asie est mon projet majeur et sera sans aucun doute l’horizon de toute cette année. Maintenant restent à faire tous les petits pas qui me porteront confiante vers le sommet. Et ils commencent aujourd’hui.

38891264_10156056484856843_6831581440648413184_o.jpg

Les Ecrins depuis le Thabor, 3100 mètres.

 

L’expérience m’a appris à apprécier le chemin tout autant que le but et les objectifs intermédiaires seront autant d’étapes dans ce voyage qui a déjà débuté. Cet hiver, je reprends la compétition avec des distances très courtes (de 7 à 11km) pour travailler ma vitesse et les efforts explosifs. J’ai couru la Fuvelaine dimanche, 7,7 km de parcours exigeant dans les collines et les escaliers du village. Sont programmées pour le mois de janvier un 10km sur neige à Serre Che et un petit trail de 11k dans notre provence.

39109159_10156061221001843_2116260897910423552_o.jpg

Col du Chardonnet, Hautes Alpes.

En février j’irai courir dans le froid et la glace au Canada et tenterai certainement en mars un FKT  (fastest known time) sur la traversée de la Sainte Victoire. En avril j’irai explorer quelques sommets, je ne sais pas encore lesquels. Les deux plus beaux objectifs seront montagnards cette année: d’abord le 57 km des Ecrins, avec 3300 m de dénivelé positif dans des terrains techniques comme je les aime. Ceci sera une mise en jambes pour Le Grand Raid des Pyrénées, 80km et 5000 m de D+ fin août. J’ai l’intention de passer beaucoup de temps en montagne en juillet et août, dans le massif des Ecrins d’abord pour faire quelques sommets, et ensuite dans la vallée de Névache qui est sûrement mon lieu préféré sur notre belle planète.

38671005_10156039634541843_2350485191346094080_o.jpg

Noah et moi en Haute Clarée.

Tout ça, ce sont les points saillants, mais tous les petits pas du quotidien comptent aussi. C’est finalement  mes entrainements journaliers dans la nature, ma pratique du yoga et de méditation, mes études bouddhistes qui sont le moteur de mon voyage. Ils m’enseignent l’appréciation du moment aussi bien que du chemin parcouru, et l’ajustement constant, jour après jour, de mes efforts à mon niveau d’énergie et aux inévitables bobos qui font partie de la vie de tout athlète. J’ai envie de prendre encore plus soin de moi cette année; d’être à l’écoute de mon corps et de mon coeur pour développer une confiance sans laquelle rien de tout cela ne sera possible. Je ne pense pas ma motivation égoïste, j’espère même qu’elle encouragera des tas de femmes à faire leurs propres petits pas vers leurs rêves quels qu’ils soient et de se rapprocher ainsi au plus près de leur coeur. Le problème n’est pas que les femmes aient moins accès à ce type d’aventures, c’est que beaucoup n’ont pas confiance qu’elles puissent même le faire. Notre potentiel humain est infini, vraiment, à nous de faire les petits pas qui nous mènent un peu plus près de qui nous sommes.

Je remercie du fond du coeur tous ceux qui me soutiennent par leurs dons, leurs encouragements, leurs rires, et leur présence. Je débute cette année avec un sentiment d’infinie gratitude pour ce que la vie m’offre.

Lien vers ma cagnotte qui grandit à petits pas:

https://www.leetchi.com/c/expedition-aconcagua

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s