Un je ne sais quoi

Ce soir je sais. Je sais que ces visages, ces vies ne sont pas autres. Ce bonheur, ces maladresses sont miennes.

Je me dissous, je suis espace, une confiance infinie englobe tout, les doutes, la colère, l’espoir.

Je n’ai pas peur, je n’ai finalement si peu d’importance. Mon corps, mon cœur sont apaisés et à l’unisson avec ce lieu imprégné de notre humanité à tous.

Nous sommes fous, nous sommes sages, nous sommes humains. Ce soir je sais ce que sangha veut dire. Ce je ne sais quoi qui palpite en moi et en nous tous.

Dechen Choling, family camp 2012

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s